Accouchement anonyme

 

Accompagnement
des femmes enceintes en détresse
 

La Cause propose une alternative aux femmes qui se trouvent face à une grossesse non désirée. Celles qui s’adressent à nous sont en grande détresse, en rupture familiale ou conjugale, après le plus souvent un déni de grossesse, elles ont refusé ou passé le délai légal de l’I.V.G. depuis plusieurs mois. Pour des raisons psychologiques, familiales ou matérielles, elles estiment ne pas pouvoir garder leur enfant. Cette décision initiale est réexaminée périodiquement.


Ces femmes peuvent bénéficier d’un soutien matériel et moral par :

- l’hébergement dans un studio,
- l’assistance dans des démarches administratives,
- l’accompagnement vers un suivi médical à l’hôpital,
- un suivi psychologique.

Une équipe composée d’une conseillère conjugale, d’un psychiatre, d’une juriste, ainsi que de l’assistante sociale et de la psychologue de l’hôpital, assure ce soutien. Chaque femme choisit librement de vivre un accouchement anonyme ou déclaré. Après l’accouchement, dans le cas où elles n’envisagent pas de prendre en charge leur enfant, ces femmes peuvent le confier à La Cause en vue d’une adoption. Une assistante maternelle agréée, attachée à La Cause, en prendra soin pendant le délai légal de rétractation de deux mois. Passé ce délai, La Cause recherchera une famille adoptive pour le bébé.


Suite à leur accompagnement, en moyenne deux femmes sur trois décident d’élever elles-mêmes leur enfant. À ce jour, près de 800 enfants en adoption nationale ont été recueillis par La Cause.