Le Potier du Roi

Vie de Bernard Palissy

Bernard Palissy : l'image d'Épinal, colportée à travers les siècles, qui le représente comme un artiste fou, même dans les manuels d'histoire, fait injure à l'homme de la Renaissance et de la Réforme, dont Agrippa d'Aubigné écrit : "Il eût été préférable que le roi fût potier et que le pôtier fût roi".
Prix:
Prix : 9,50 €
Prix HT : 9,00 €
Description du produit
 
Vie de Bernard Palissy
 
Bernard Palissy : l'image d'Épinal, colportée à travers les siècles, qui le représente comme un artiste fou, même dans les manuels d'histoire, fait injure à l'homme de la Renaissance et de la Réforme, dont Agrippa d'Aubigné écrit : "Il eût été préférable que le roi fût potier et que le pôtier fût roi".
Marguerite Boudon-Duaner nous convie, dans le présent ouvrage à une rencontre avec un homme de science et de foi, témoin et victime des vicissitudes de son époque. Fontenelle sut rendre témoignage à cet autodidacte, précurseur de la pensée scientifique moderne, agronome, géologue, hydrologue, toujours en quête d'observations nouvelles. L'auteur fait revivre cet esprit indépendant, épris de beauté et de vérité, qui s'engagea pour la cause de la Réforme, organisa l'Église de Saintes, fut emprisonné pour sa foi à Bordeaux et qui, après avoir connu les faveurs des grands, mourut à 80 ans, de misère et de mauvais traitement, aux cachots de la Bastille, menant jusqu'à la mort le combat pour l'Évangile qu'il avait découvert en Saintonges.
Auteur de l'ouvrage Boudon-Duaner Marguerite
Nombre de pages 142 pages
Dimensions 18 x 13.5 cm
Date de parution 2e trim. 1999
   

Solidarité avec Haïti après le séisme du 6 octobre

 
Un bilan toujours provisoire de 17 morts et près de 500 blessés, des milliers de bâtiments endommagés dont des écoles, des hôpitaux, des églises… 
Ce tremblement de terre de magnitude 5,9 sur l'échelle de Richter s'est produit au soir du 6 octobre 2018 (Heure haïtienne), dans le nord-ouest d'Haïti à 20 km au nord de Port-de-Paix.  
Situés dans la capitale et sa périphérie ou encore à Fonds Parisiens, près de la frontière avec la République dominicaine,  les orphelinats soutenus par La Cause n'ont pas été affectés, mais les secousses ressenties jusqu'à Port-au-Prince, sans faire de dégâts matériels, ont cependant rappelé de bien mauvais souvenirs…